Challenge

Bourse des start-ups

Bourse des start-ups

Le concept de la compétition "Bourse des start-ups" et la plateforme logicielle de gestion qui lui est associée sont proposés par Factory Campus.
La compétition « Bourse des start-ups », unique en son genre, vient renforcer l’un des slogans déclarés par Djagora Academy qui est « Pensez Business » ou « Think Business ». Son principal objectif consiste à former les mentorés de Djagora Academy, futurs professionnels, à travers notamment la maîtrise des nouveaux enjeux liés à l'économie des nouvelles technologies et l’adoption de la culture de l’entreprenariat.
L’idée est de simuler le passage «du savoir au business». Même s’il s’agit d’une bourse virtuelle, l’objectif derrière l’idée de lancer une compétition consiste à faire vivre les étudiants le challenge de persuasion des investisseurs, même s’il s’agit là encore d’investisseurs virtuels ! A la bourse des start-ups, la persuasion n’a pas de temps fixe, par l’opposition aux pitch ! Ainsi, les meneurs de start-ups ont à mettre à jour leurs « business canvas » d’une manière instantanée, ou presque, dans l’objectif de convaincre ces investisseurs de la valeur potentielle de leurs start-ups.
La bourse des start-ups est assimilée à un enchainement de quatre cycles périodiques nommés «Trading Cycles» de période égale à un mois. Elle est basée sur la notion de monnaie virtuelle nommée «Factory Campus Coin» (FCC). Un FCC est caractérisé par un délai de préemption égal à la période du «Trading cycle». Chaque jour du «Trading cycle» correspond à un «Trading day». Au début de chacun des trois premiers «Trading cycle», chaque investisseur se voit attribuer une somme de FCC égale à 1000 qu’il aura à distribuer, à ajuster et à réajuster à tout moment et lorsqu’il le souhaite sur les start-ups en fonctions de ses convictions ; et ce dans la limite de la somme qu’on lui a attribuée et de la période de validité du FCC (Trading cycle). Au début du quatrième «Trading cycle», chaque investisseur virtuel se voit attribuer, à l’opposition des trois «Trading cycle» précédents, une somme de 2000 FCC.
La start-up considérée gagnante est celle dont la cotation est la plus élevée au moment de la clôture de la bourse des start-ups. Il est à noter que la cotation finale d’une start-up est égale au cumul des mises acquises à la fin de chaque "Trading cycle".

Robot

Nos partenaires

  • Faculté des sciences de Sfax
  • DJAGORA University
  • Eclee
  • FactoryCampus
  • YouSoft IT
  • B-Client